L’île Himero


EN
For hundreds of years, humans and scientists have tried to understand how and why elements of a volcano are transformed during an eruption. Despite the scientific progress, some of the eruptions remain unpredictable.

I have recently worked on Vulcano and Stromboli, which are two active Sicilian volcanoes in collaboration with scientists and inhabitants. For some of the people living in these territories, eruptions are justified as divine manifestations. I realized this series after meeting a vulcanologist who was born on the island of Stromboli and who has a very strong connection with this volcano. In this series, I thus combine Sicilian anecdotes and scientific facts around volcanoes to give to the viewer a new perspective on volcanoes. Through my climb of the two volcanoes, I want to retrace the experience I lived, and progressively immerse the spectator inside the perimeter of this volcano « Ile Himero », blurring the frontier between fiction and reality.

Throught a quite surnatural journey of my climb of the two volcanos, I combine Sicilian anecdotes and scientific facts to give the spectator a new persective on volcanoes. He can see among others the scientific research Center of the Himero Island, as well as the Madone of the volcano who is the feminine figure of this serie, as in the mythology and for the Sicilian people, the volcano is usually represented by a woman. The black smokers, with their scientific name taq polymeres; are biological organisms living in the crater and feeding themselves with lava extracts and sulfur. They are extremely interesting for the scientists because their enzyme permit to extend the DNA chain.

Through a coloured and phantasmagoric aesthetic, the viewer is brough into a parallel universe inspired by the reality: plants which have evolved differently due to the volcano fertile ground, a sulfur mouth spitting sulfur cristals at a very hight temperatur, mollusc found on the shinny black sand of the volcano, etc.


FR
Durant des centaines d’années les hommes et les scientifiques ont cherché à comprendre comment et pourquoi les éléments d’un volcan changent lorsque ce dernier rentre en éruption. Malgré les progrès scientifiques, certaines éruptions volcaniques restent imprévisibles. J’ai travaillé à Vulcano et à Stromboli, deux volcans actuellement actifs, en collaboration avec des scientifiques et des habitants de la région des deux volcans. Pour certains d’entre eux, les éruptions volcaniques sont apparentées à des manifestations divines. J’ai réalisé cette série suite à une rencontre avec un vulcanologue né sur l’île de Stromboli qui avait un lien inconditionnel avec le volcan. Dans cette série, je combine anecdotes siciliennes et faits scientifiques pour donner au spectateur une nouvelle perspective sur les volcans.
À travers un voyage presque surnaturel, je retrace l’expérience que j’ai vécue, je fais ainsi entrer progressivement le spectateur dans le périmètre du volcan de L’Île Himero, brouillant les frontières entre fiction et réalité.
Je fais découvrir au spectateur entre autre le centre scientifique de recherche de l’Île Himero, mais aussi la madone du volcan qui représente la figure féminine de la série puisque dans la mythologie et pour les siciliens, le volcan est souvent représenté par une femme. Les black smokers, de leurs nom scientifique taq polymères sont des organismes, vivant dans les cratères des volcans et se nourrissant d’extrait de lave et de souffre, ils sont extrêmement intéressants pour les scientifiques puisque leurs enzymes permettent d’amplifier la chaîne d’ADN.

A travers une esthétique colorée et fantasmagorique, le spectateur est ainsi entraîné dans un univers parallèle inspiré de la réalité : des végétaux ayant évolué différemment grâce à la terre fertile des volcans, une bouche crachant des cristaux de souffre à très haute température, des mollusques retrouvés sur le sable noir et étincelant du volcan, etc.
• April 2019: Group exhibition, "L'Or Bleu", N'Oblige Gallery, Paris
• October 2018: "Fisheye Magazine", Hors-série, Year Book 2018
• July 2018 - September 2018: Les Rencontres photographiques d'Arles, group exhibition, Voies-Off, Jute Gallery, Arles
• June 2018: Group exhibition, Hangar Art Center, Brussels
• June 2018: Roger De Conynck's Price.
• July 2018: Selected at " Artagon contest"

Thanks to Labographie, Marguerite Barroux and Nicolas Stolarczyk.